Connexion

Inscription

Après avoir créé un compte, vous pourrez suivre l'état de votre paiement, suivre la confirmation.
Identifiant*
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom*
Nom*
Email*
Téléphone*
Adresse de contact*
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous êtes d'accord avec nos Conditions d'utilisation et Déclaration de confidentialité.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Déjà inscris ?

Connexion

Education

Au Cameroun, des milliers d’enfants vivent ou plutôt survivent dans la rue à cause de abandons, de crises ou de pauvreté extrême. Leur condition des enfants de la rue (nanga-boko) et défavorisés ne facilite pas leur intégration dans les circuits éducatifs formels. Sans soutien, ils sont confrontés à une violence sans nom et l’éducation est leur dernière priorité. Notre mission est de sortir les enfants de la rue, les éloigner du danger et les envoyer à l’école. Nos « équipes de rue » dévouées et nos travailleurs sociaux travaillent dur pour changer la vie du plus grand nombre d’enfants possible. Le but pour nous est de gagner leur confiance et de devenir leur centre de référence.

Au Cameroun, le système éducatif est régi par la loi d’orientation de l’éducation numéro 98/004 du 14 Avril 1998 article 17.
L’alphabétisation est indispensable ; la maitrise, même basique de la lecture, de l’écriture, et du calcul est, selon nous, une des conditions à l’autonomie et au développement de l’individu. Nous nous inscrivons en cela dans la poursuite des Objectifs du Millénaire pour le Développement, définis par les Nations Unies et dans les principes défendus par l’Unesco.

Nous mettons sur pieds des activités pédagogiques qui permettront aux l’enfant accueillis au centre d’acquérir des capacités à intégrer l’école primaire et secondaire.

  • Cours de remise à niveau
  • Alphabétisation
  • Évaluation
  • Éducation civique et morale
  • Éducation spirituelle
  • Accompagnement et relais vers des écoles, collèges et lycées (partenaires)

Le cheminement pour mener les activités pédagogiques au centre sera le suivant :

  • Énoncer les compétences visées en rapport avec le socle national des compétences
  • Élaboration d’un projet d’apprentissage à partir d’un centre d’intérêt
  • Acquisitions nouvelles
  • Activités d’apprentissage à travers toutes les disciplines autour du centre d’intérêt
  • Arrêt des Acquisitions nouvelles
  • Activités d’intégrations partielle (discipline) et/ou globale (centre d’intérêt)
  • Activités d’évaluation
  • Activités de remédiation
  • Compétence acquise
ÉDUCATION DE BASE NON FORMELLE 

Les activités en lien avec l’éducation de base non formelle se réalisent dans le Centre d’accueil. Elles s’adressent aux enfants de 2 catégories :

  • Pour les moins de 15 ans (6 à 15 ans): Il s’agit des enfants qui peuvent retourner à l’école dans la mesure du possible. Le programme leur propose des cours de remise à niveau en vue de les préparer à la réinsertion scolaire.
  • Pour les 15-18 ans : Il s’agit des enfants qui ne peuvent plus intégrer le système éducatif formel. Le programme leur propose la formation théorique et pratique en vue de les préparer à la formation professionnelle. 

Ce programme comporte :

– L’alphabétisation : apprentissage de la lecture, de l’écriture, du calcul et des notions de culture générale. On y intègre des notions liées à différents métiers à travers l’alphabétisation fonctionnelle pour préparer l’enfant à la formation professionnelle. Lesapprentis bénéficient aussi des activités d’accompagnement psychosocial,

d’accompagnement spirituel, des notions d’éducation à la vie, d’hygiène, de sécurité au travail, d’organisation du travail, d’économie domestique, de secourisme, de calculs

pratiques, …

– Les séances d’éducation à la vie : santé (séances de sensibilisation sur les aspects sanitaires, (prévention du VIH/SIDA et des IST/MST, les maladies des mains sale, hygiène corporel, maladies hydriques, travaux manuels pratiques, séances d’Éducation Thérapeutique du Patient avec commentaires libres et discussions dirigées entre enfants après une séance de projection vidéo sur un sujet précis, …).

– Les groupes de discussion thématiques : permettent aux enfants de réfléchir et de discuter, sous la conduite d’un animateur, sur un thème donné en lien avec les aspects essentiels de leur vie.

– Les groupes de travail des enfants à problèmes : concernent les enfants qui ont des problèmes communs. Ces enfants commencent un processus de recherche-action et de

réflexion. Cette démarche aboutit à la définition des orientations de solution.

– L’éducation spirituelle : elle permet à l’enfant de pouvoir exploiter la partie spirituelle de son être en vue de se construire une identité spirituelle pour son épanouissement.

– L’éducation civique et morale (Démocratie Participative) : cette activité consiste à développer l’esprit du civisme, de la citoyenneté et aussi un sens éthique et moral chez les enfants.

– Initiation des enfants aux métiers secondaires (de courte durée).

– Sports et jeux : séance d’éducation physique et mentale.

– Théâtre.

– Dessin.

LA RÉINSERTION SCOLAIRE 

La réinsertion scolaire concerne les enfants de la tranche d’âge de (6-13 ans). Les activités visent le retour de l’enfant dans le système formel de l’éducation et la prévention de l’abandon scolaire.

La stratégie de cette action consiste à appuyer les familles pauvres dans la réalisation des activités génératrices de revenus pour leur permettre de financer la scolarisation de leurs enfants.

ÉDUCATION DE BASE NON FORMELLE 

Les activités en lien avec l’éducation de base non formelle se réalisent dans le Centre d’accueil. Elles s’adressent aux enfants de 2 catégories :

  • Pour les moins de 15 ans (6 à 15 ans): Il s’agit des enfants qui peuvent retourner à l’école dans la mesure du possible. Le programme leur propose des cours de remise à niveau en vue de les préparer à la réinsertion scolaire.
  • Pour les 15-18 ans : Il s’agit des enfants qui ne peuvent plus intégrer le système éducatif formel. Le programme leur propose la formation théorique et pratique en vue de les préparer à la formation professionnelle. 

Ce programme comporte :

– L’alphabétisation : apprentissage de la lecture, de l’écriture, du calcul et des notions de

culture générale. On y intègre des notions liées à différents métiers à travers l’alphabétisation fonctionnelle pour préparer l’enfant à la formation professionnelle. Les

apprentis bénéficient aussi des activités d’accompagnement psychosocial,

d’accompagnement spirituel, des notions d’éducation à la vie, d’hygiène, de sécurité au

travail, d’organisation du travail, d’économie domestique, de secourisme, de calculs

pratiques, …

– Les séances d’éducation à la vie : santé (séances de sensibilisation sur les aspects sanitaires, (prévention du VIH/SIDA et des IST/MST, les maladies des mains sale, hygiène corporel, maladies hydriques, travaux manuels pratiques, séances d’Éducation Thérapeutique du Patient avec commentaires libres et discussions dirigées entre enfants après une séance de projection vidéo sur un sujet précis, …).

– Les groupes de discussion thématiques : permettent aux enfants de réfléchir et de discuter, sous la conduite d’un animateur, sur un thème donné en lien avec les aspects essentiels de leur vie.

– Les groupes de travail des enfants à problèmes : concernent les enfants qui ont des problèmes communs. Ces enfants commencent un processus de recherche-action et de

réflexion. Cette démarche aboutit à la définition des orientations de solution.

– L’éducation spirituelle : elle permet à l’enfant de pouvoir exploiter la partie spirituelle de son être en vue de se construire une identité spirituelle pour son épanouissement.

– L’éducation civique et morale (Démocratie Participative) : cette activité consiste à développer l’esprit du civisme, de la citoyenneté et aussi un sens éthique et moral chez les enfants.

– Initiation des enfants aux métiers secondaires (de courte durée).

– Sports et jeux : séance d’éducation physique et mentale.

– Théâtre.

– Dessin.

LA RÉINSERTION SCOLAIRE 

La réinsertion scolaire concerne les enfants de la tranche d’âge de (6-13 ans). Les activités visent le retour de l’enfant dans le système formel de l’éducation et la prévention de l’abandon scolaire.

La stratégie de cette action consiste à appuyer les familles pauvres dans la réalisation des activités génératrices de revenus pour leur permettre de financer la scolarisation de leurs enfants.